Le photographe Jean-Yves Guillaume a illustré de nombreux livres et magazines sur la Bretagne et l’Ecosse…

monts d’arrée

 

Débarrassons-nous une fois pour toutes des idées reçues : les Monts d’Arrée ne seraient que des terres brumeuses, humides, miséreuses et isolées. C’est entendu. N’y pousserait qu’une lande rase constellée de quelques arbres chétifs soumis au diktat des vents. Raison pour laquelle, sans doute, sont nées ici des légendes tenaces et parfois mortifères. Impossible de faire un pas sans être bousculé par un korrigan ou une lavandière de la nuit… Oui, finissons-en avec ces clichés à la peau dure. Les Monts d’Arrée méritent plus que ça. C’est un pays, un vrai pays où vivent de vrais gens qui pour rien au monde ne redescendraient dans le pays d’en-bas. Les sources y jaillissent à foison ainsi que les projets, les énergies, les volontés… On ne vous l’avait pas dit mais les Monts d’Arrée sont un volcan qui n’est pas prêt de s’éteindre. Les auteurs : Hervé Bellec est né en 1955. Après avoir été successivement musicien puis patron de bar, il enseigne aujourd’hui l’histoire et la géographie à Brest. Il a publié de nombreux romans et nouvelles ayant pour théâtre la Bretagne dont il sait à merveille traduire les ambiances. Ses récits de voyages, servis par un style littéraire alerte et une profonde humanité, lui valent toujours un large succès auprès des lecteurs. Il nous livre ici sa passion pour les hautes terres d’Armorique qu’il parcourt de long en large depuis de nombreuses années. Jean-Yves Guillaume est photographe et fondateur, avec son épouse Dominique, du studio Guillaume Team à Brest riche de centaines de milliers de clichés glanés à travers la Bretagne, son terrain de prédilection. Inspiré par la beauté des espaces naturels, il saisit à merveille l’atmosphère des lieux, des paysages et nous dévoile ici ses plus belles photographies sur les Monts d’Arrée. http://www.georama.fr

Monts d’Arrée

 

 

 

MONTS D’ARRÉE (NOUVELLE ÉDITION)
textes Hervé BELLEC
photographies Jean-Yves GUILLAUME
Date de parution : JUIN 2016
ISBN : 978-2-915002-51-5
23 X 23 CM, Cartonné
rayon : Bretagne, Finistère, 148 pages, 27 €
Géorama éditions

Hervé Bellec, conteur et écrivain

Cap Sizun

On ne lutte pas contre une légende : la pointe du Raz reste le symbole du bout de la terre. On y sent dans son dos, comme l’écrit Julien Gracq, « le poids de toute l’Europe et de l’Asie ». Elle occupe la proue du cap Sizun, un territoire peuplé par les « Capistes », au caractère bien trempé. EDF qui voulut implanter une centrale nucléaire à Plogoff, s’en souvient encore. Le cap, par sa géographie, ne se ménage pas beaucoup de respirations. Pas d’anse ombragée, peu de terres basses, une seule grande indentation, celle de la rivière du Goyen ; une seule grande baie ouverte sur le large, celle des Trépassés. Cette rudesse disparaît sur la côte sud-est qui offre des étendues sableuses propres à réjouir les baigneurs. Quant aux randonneurs, ils trouveront leur bonheur sur la côte nord : falaises escarpées, éperons barrés, refuges de colonies d’oiseaux marins, petites plages secrètes et étroits havres où, s’amarrer, demande d’être à la fois marin et alpiniste. Dans l’intérieur, un florilège de chapelles, de manoirs, d’étangs et de moulins rythment un paysage qui passe des étendues rases de la pointe aux opulentes terres agricoles du levant. Après le cap, on entre dans le territoire mythique du Raz et de ses grands lampadaires de granit veillant sur les intrépides ligneurs, pêcheurs de bar. Puis, apparaît l’île de Sein, symbole de la Résistance, à l’Occupant comme à la submersion, et sa Chaussée, poste avancé de sa défense. Pont-Croix, petite cité de caractère, reste la capitale du cap mais l’attraction urbaine est exercée par Douarnenez. C’est pourquoi nous joindrons la ville de la sardine à notre découverte. Au sud, la frontière est à Pors-Poulhan, où une statue de Quillevic proclame : « Ici finit le pays bigouden ». Là donc, commence le cap Sizun.

 

CAP SIZUN
Du raz de Sein aux baies d’Audierne & Douarnenez
Textes Hervé QUÉMÉNER
Photographies Jean-Yves GUILLAUME
Date de parution : JUIN 2017, ISBN : 9782915002935
23 x 23 cm, relié, cartonné, rayon : Bretagne – Finistère
148 pages, 27 € sur : http://www.georama.fr
Géorama éditions

Hervé Quéméner journaliste, écrivain

    CROZON
    Ultime presqu’île
    Photographies Jean-Yves GUILLAUME
    Textes Hervé QUÉMÉNER
    Date de parution : mai 2014
    ISBN : 9782915002553
    23 x 23 cm, relié, cartonné
    148 pages, 27 €
    Géorama éditions

Crozon

photographies Jean-Yves Guillaume, textes Hervé QUÉMÉNER ,

issu du site : http://www.georama.fr


“Des trois caps occidentaux par lesquels la Bretagne hume l’air du large, le crucifix dentelé de la presqu’île de Crozon occupe la place centrale.  Dans le Finistère, on dit simplement « la presqu’île » et tout le monde sait qu’il s’agit de Crozon. Depuis que Brest est une place forte du  pouvoir militaire, Crozon a toujours eu deux visages : celui d’une sentinelle du dieu Mars, offrant à la Marine ses caps comme autant de vigies  et ses terres comme autant de bases secrètes ou opérationnelles ; et celui d’une fille de Vénus avec ses criques de sable blanc, ourlées de pins  parasols, et ses eaux turquoise s’enfonçant sous la roche, au sein de grottes spectaculaires aux parois multicolores. Falaises austères et vallons  secrets, arêtes dénudées et vastes plages, garennes d’ajoncs et de bruyère, places fortes et anses secrètes, villages séculaires et stations  balnéaires complètent l’univers fascinant et paradoxal de cette terre ultime, ouverte aux vents du large et de l’histoire” Texte d’Hervé Quéméner

Crozon book

Camaret

Bretagne

Ecosse

livres 02

minéral

livres fleurs

déco

galerie

Guillaume Team, sarl inscrite au RM de Brest
Guillaume Team sarl, inscrite au RM de Brest