«Il y a toujours eu de par le monde des esprits qui sentent l’appel des finisterres…», écrit Kenneth White dans ce livre dédié au Finistère en Bretagne et qui est aussi un hymne à tous les finisterres. Landes ocre ou violettes, chaos rocheux, forêts denses, rivières voilées de brumes, côtes déchirées ou sableuses, vagues vertes ou bleues ; c’est une nature puissante qui nous est révélée au fil des pages. Le photographe Jean-Yves Guillaume a su en capter les lumières et nous entraîne au vagabondage, le poète et écrivain Kenneth White déchiffre ce bout du monde où la terre rejoint la mer et nous en révèle le caractère à la fois unique et universel.
Le Finistère sous un jour et des lumières rares dont l’atmosphère singulière s’exprime à haute voix à travers les textes d’un écrivain remarquable, Kenneth White.

Kenneth White, poète et penseur contemporain, né le 28 avril 1936 à Glasgow. Il réside en France depuis les années 80 à Trébeurden (Bretagne). Théoricien de la «géopoétique», poétique porteuse de sens et de pensée, il alterne des récits de «voyages philosophiques» et les poésies épurées entretenant un rapport avec les éléments (mer, terre, eau, pierre…). Influencé par Henry David Thoreau, Walt Whitman, Friedrich Nietzsche, Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Jack Kerouac, les haïkus et les philosophies orientales, il a pu être comparé à Gary Snyder.

Attiré par la France et par Paris (et sa bohème) depuis son tout jeune âge, il n’avait pas trente ans lorsque André Breton le salua dans un numéro de la NRF. À l’écart du cirque médiatico-éditorial, il compose pas à pas une œuvre faite de prose allègre et frondeuse, de poésie nomade, de textes volontiers théoriques. Des livres-mondes, des livres-voies. Avec certes des impasses (mais quelle oeuvre n’en connaît pas), Kenneth White «fait la trace», singulière, vigoureuse, où pourrait bien se renouveler profondément notre conception parfois bien étriquée de la littérature et de la poésie. Il est le chantre de «l’intelligence sensible et de la sensibilité intelligente». 

Il aime à citer Rimbaud : «Si j’ai du goût, ce n’est guère/ que pour la terre et les pierres», pierres et galets qu’on retrouve partout dans sa maison bretonne.

Kenneth-White-photo-Roland-Godefroy – 1981 à Morlaix

photographies Jean-Yves Guillaume

Finistère

où le territoire de l’extrême

textes Kenneth White

Le Finistère vu par un photographe brestois

Jean-Yves Guillaume a sélectionné une centaine de photos qui sont accompagnées de textes de l’écrivain écossais Kenneth White.

Le photographe Jean-Yves Guillaume et l’écrivain d’origine écossaise Kenneth White viennent de publier un superbe livre consacré au «Finistère, ou le territoire de l’extrême».
C’est un hymne aux grands espaces et à la liberté», déclare d’emblée Jean-Yves Guillaume, photographe brestois bien connu pour ses travaux sur les paysages. «J’ai publié un livre sur le Finistère en 1996 et il était temps d’en faire un autre parce que j’ai évolué et que mon rapport à l’image a changé». Toujours passionné par les paysages authentiques et très dépouillés, Jean-Yves Guillaume traîne de préférence ses boîtiers et ses objectifs de bonne heure le matin ou tard le soir, et plutôt en automne, en hiver et au début du printemps. «En été, la lumière est plate et trop dure.» Et la lumière, c’est ce que traque à chaque instant le photographe. «Beaucoup de mes photos sont, en effet, axées sur la lumière. Elle est particulièrement belle ici. De toute façon, tout est beau dans le Finistère! Il n’est vraiment pas nécessaire d’aller loin. Tout est ouvert. La Bretagne est une figure de proue. On n’est pas à la poupe, c’est le début du monde, pas la fin de la terre!».

Respectueux du paysage

Jean-Yves Guillaume sait profiter de cette situation exceptionnelle, en guettant avec patience le bon moment pour appuyer sur le déclencheur. «Je suis très respectueux du paysage et je ne veux surtout pas brusquer les choses. Le paysage est une entité vivante. Je suis réceptif au maximum et une sorte de dialogue s’installe entre moi et le paysage. Je recherche une osmose totale avec mon sujet. Je dois dire aussi que je ne m’interdis rien de ce qui est largement proscrit en photographie, ni les symétries, ni les sujets centrés, ni les contre-jours…». Pour réaliser «Finistère, ou le territoire de l’extrême», Jean-Yves Guillaume, un des collaborateurs de Bretagne Magazine, a puisé dans ses milliers de clichés pris ces quinze dernières années, minutieusement archivés jusqu’au moindre détail.

Carte blanche à Kenneth White

Il a aussi invité Kenneth White à accompagner cette balade photographique sur le littoral, au fond des abers, au cœur des monts d’Arrée ou des Montagnes noires. L’écrivain et poète d’origine écossaise, installé à Trébeurden (22), séduit par les images fortes de Jean-Yves Guillaume, a dit banco tout de suite et a eu carte blanche pour livrer sa propre lecture des paysages. Leur «territoire de l’extrême» est à la fois poétique, contrasté et souvent saisissant. Un Finistère loin des clichés.

«Finistère, ou le territoire de l’extrême», de Jean-Yves Guillaume et Kenneth White, Éditions Le Télégramme

site : www.letelegramme.fr

cet ouvrage est épuisé, mais on le trouve encore  en “0ccasion”

l’auteur

Jean-Yves Guillaume

Brest, sa rade et ses fêtes nautiques

D’autres livres

ABERS (NOUVELLE ÉDITION)

Les secrets de Benoît, Wrac’h et Ildut
Photographies Jean-Yves GUILLAUME
Texte Hervé QUÉMÉNER
Date de parution : Juin 2016
ISBN : 9782915002911250
23 x 23 cm, relié, cartonné
148 pages, 27 €
Géorama éditions

Bretagne

écrivain : Daniel CARIO
photographe: Jean-Yves GUILLAUME
Editeur : OUEST-FRANCE
Reliure : Broché; nbr de pages : 256
dimension : 30 x 23.7 x 2.6 cm
Poids : 1488 gr
ISBN 10 : 2737381770; ISBN 13 : 9782737381775

Daniel Cario, écrivain, romancier

ENCLOS PAROISSIAUX

L’héritage des siècles d’or
Textes Hervé QUÉMÉNER
Photographies Jean-Yves GUILLAUME
Dessins Jean-Yves ANDRE
Drone Dominique Guillaume
Date de parution : 30/06/2019
ISBN : 9791096216345, 23 x 23 cm
Relié, cartonné,rayon: Bretagne – Finistère
148 pages, 27 €
Géorama éditions

Hervé Quéméner, journaliste, écrivain

à venir

octobre 2020

Parution revue …

thème

novembre 2020

Bientôt!

en décembre 2020

Décors

en cours d’élaboration

Harmonie de couleurs